« A 40 ans, je ne pouvais pas attendre qu’un homme soit prêt »

« Comme de nombreuses mères célibataires – qui sont bien plus nombreuses que les couples de lesbiennes à avoir recours à une PMA à l’étranger –, elle espère pouvoir donner un père à son fils. « Je n’ai pas fait grandir un enfant pour qu’il soit sans père, je n’ai pas vocation à rester célibataire, j’espère que…