Il faut se rendre à l’évidence: là où il y a relation, il y a imperfection »

« Le mythe moderne des nouveaux pères, c’est-à-dire du  » père avec de la mère dedans« , a la vie dure ! Tellement dure que les pères solos semblent se sentir investis d’une supermission auprès de leurs enfants. Père et mère à la fois. Basculer dans une « maternitude » qui permettrait d’accéder à une tendre « paternitude », l’hybridation idéale…