Le calendrier de l’Avent #CAPITAINEs.

#23

Je rêve d’un monde un peu plus bienveillant où les divergences pourraient être abordées de manière sereine, sans insulte ni fracas.
Un monde où on reconnaîtrait que les injustices subies sans discontinuer peuvent conduire au chaos et à la folie, un monde où il serait évident que nous devons nous regarder entre humains comme des êtres humains, à la fois merveilleux et faillibles

Corinne
Oser en se disant que si une femme ose d’autres oseront

Positions

#22

Le bonheur n’est-il pas l’objectif premier de chacun ?
En faire un objectif obligatoire à atteindre serait, je pense, antinomique avec son essence même. En revanche, savoir le recevoir, le reconnaître et le vivre constitue un objectif.

Carole
Franchir la frontière qui sépare passion et profession

Positions

#6

Les femmes font aujourd’hui face à des injonctions multiples de réalisation personnelle les amenant à ne pas envisager plus tôt d’avoir un enfant dans leur vie. Mais elles font aussi parfois face à des contraintes ne leur permettant pas de pouvoir concrétiser ce projet parental lorsqu’elles le désirent, comme le célibat.

Le changement de loi à cet égard, permettant l’accès à l’AMP aux femmes célibataires changera peut-être la donne pour certaines d’entre elles, bien que jusqu’à présent, en concordance avec la norme procréative actuelle, elles n’envisagent majoritairement pas d’avoir un enfant en dehors d’un couple.

Manon
Parler d’infertilité, d’égalité, d’AMP et autres sujets tabous

Positions

#5

C’est très important de connaître son plaisir et de savoir comment se faire plaisir.
Pour soi d’abord.
En tant que femme, on est souvent dans le “care”. On fait attention aux autres. On s’assure que tout soit ok, etc.
Prendre le temps de se faire plaisir, à soi uniquement, c’est parfois plus rare pour certaines d’entre nous, pourtant c’est primordial.

Marie
S’autoriser le plaisir

Positions

#4

Je suis fière d’être une digne descendante de ces ancêtres africains mais aussi européens, de par ma mère.
Je suis fière d’être issue de ces personnes qui se sont battues pour leur survie et qui ont réussi à faire en sorte qu’il y ait aujourd’hui un peuple guadeloupéen combatif avec autant de personnalités fortes en Guadeloupe mais aussi reconnues à l’international.


La Guadeloupe est un pays unique, être guadeloupéenne est une expérience unique.

Patricia
Trouver les mots justes

Positions

#3

Il n’est pas nécessaire d’avoir plusieurs vies pour être épanouie mais l’expression selon laquelle il faut « cultiver son jardin » me colle à la peau au quotidien. Occupons-nous des choses que l’on peut changer, façonner, optimiser progressivement.
Pourquoi pas en cultivant plusieurs jardins à la fois, si on se sent d’attaque pour ce faire !

Laurence
(Re)Transmettre l’inspiration

Positions

#2

Je rêve d’une énergie de guérison qui nous déleste des charges mentales héritées que nous portons, qui ne sont pas les nôtres, qui nous affectent, polluent nos agissements, nos comportements, notre rapport à nous et aux autres.
Je rêve que le plus grand nombre prenne conscience de son pouvoir de « consommactrice/consommacteur»

Michelle
Devenir une meilleure version de soi

Positions