#23 Je rêve d’un monde un peu plus bienveillant où les divergences pourraient être abordées de manière sereine, sans insulte ni fracas. Un monde où on reconnaîtrait que les injustices subies sans discontinuer peuvent conduire au chaos et à la folie, un monde où il serait évident que nous devons nous regarder entre humains comme…

#22 Le bonheur n’est-il pas l’objectif premier de chacun ?En faire un objectif obligatoire à atteindre serait, je pense, antinomique avec son essence même. En revanche, savoir le recevoir, le reconnaître et le vivre constitue un objectif. CaroleFranchir la frontière qui sépare passion et profession

#6 Les femmes font aujourd’hui face à des injonctions multiples de réalisation personnelle les amenant à ne pas envisager plus tôt d’avoir un enfant dans leur vie. Mais elles font aussi parfois face à des contraintes ne leur permettant pas de pouvoir concrétiser ce projet parental lorsqu’elles le désirent, comme le célibat. Le changement de…

#5 C’est très important de connaître son plaisir et de savoir comment se faire plaisir. Pour soi d’abord. En tant que femme, on est souvent dans le “care”. On fait attention aux autres. On s’assure que tout soit ok, etc. Prendre le temps de se faire plaisir, à soi uniquement, c’est parfois plus rare pour…

#4 Je suis fière d’être une digne descendante de ces ancêtres africains mais aussi européens, de par ma mère. Je suis fière d’être issue de ces personnes qui se sont battues pour leur survie et qui ont réussi à faire en sorte qu’il y ait aujourd’hui un peuple guadeloupéen combatif avec autant de personnalités fortes…

#3 Il n’est pas nécessaire d’avoir plusieurs vies pour être épanouie mais l’expression selon laquelle il faut « cultiver son jardin » me colle à la peau au quotidien. Occupons-nous des choses que l’on peut changer, façonner, optimiser progressivement. Pourquoi pas en cultivant plusieurs jardins à la fois, si on se sent d’attaque pour ce faire…