# Solitudesmodernes – Les nouveaux mots de la solitude – 3/3

#Solitudesmodernes 1/3 – Solitudes subies, solitudes choisies et déconnexions #Solitudesmodernes 2/3 – Quand travailler isole… Qui sait encore ce qu’est une catherinette ? Qui se vexerait de l’être ? Les ‘vieilles filles’, ces « filles à chat » sont aujourd’hui des sorcières qui se revendiquent, les solos, des ‘célibattantes’, fières de l’être. Ailleurs, la solitude est tristesse, isolement, abandon, un…

#Solitudesmodernes – Lorsque le travail isole… – 2/3

#Solitudesmodernes 1/3 – Solitudes subies, solitudes choisies et déconnexions #Solitudesmodernes 3/3 – Les nouveaux mots de la solitude Retraite. Le mot dit toute la dimension de l’emploi, « du travail » dans nos sociétés. A telle enseigne que lorsqu’un candidat, au détour d’une campagne présidentielle, propose de le repenser, parce qu’enfin pourquoi pas, il est, au mieux, taxé…

Pourquoi se sent-on seul même quand on ne l’est pas ?

« Trois traits de personnalité spécifiques se retrouveraient chez ceux que le sentiment subjectif de solitude accable plus particulièrement : un intense besoin de reconnaissance et d’approbation, une grande peur d’être hors normes et, enfin, une difficulté à se raccrocher à des pensées et des activités réconfortantes dans les moments de passage à vide ou quand…

Ce que ces femmes divorcées auraient aimé changer dans leur mariage

 » Parfois, ce sont les relations infructueuses qui sont les plus formatrices. (…) « J’aurais aimé me connaître mieux et savoir ce que je valais, avoir eu la sagesse de me confronter à la solitude avant de me mettre en couple. Attendre un peu avant de me marier, pour me sentir forte et sûre de moi…

« Les séparations : un choc financier, surtout pour les femmes »

« Une étude inédite », fait remarquer Patrick Hernandez, chef du service d’études et de diffusion de l’Insee Nouvelle-Aquitaine. Inédite mais sans grande surprise car elle montre que « les femmes entrent plus souvent dans la pauvreté que les hommes suite à une séparation ou à un veuvage. Le divorce constitue la séparation aux effets…

Le droit à l’erreur et le devoir de l’accepter

Nous avons passé l’aprés-midi ensemble, parsemée de ces habituelles répliques : la fatigue, les cernes, les larmes, cette impression d’être débordée à force de tout tenir, tout retenir, tout le temps, debout, parce qu’il le faut. Sinon, qui le ferait ? Mais tout cela n’a rien d’original. Rien de spécial ni de particulier. C’est horrible à lire…

Alors, plutôt ‘maison’ ou ‘chambre d’hôtel’ ?

« Elle (Velma) m’a quittée comme on quitte une chambre d’hôtel. Une chambre d’hôtel est un endroit où l’on va quand on fait quelque chose d’autre. En elle-même, elle n’est d’aucune conséquence sur le sujet principal. Une chambre d’hôtel est commode. Mais ce qu’elle a de commode est limité au temps dont on a besoin d’elle,…

Méfiez-vous-en !

« Méfiez-vous-en… (…) Comme de l’Amour qui n’ose dire à soi-même – Je suis l’Amour-un-point-c’est-tout et parce que je suis l’Amour-un-point-c’est-tout le Doute est là mal sans remède… » Léon-Gontran Damas, Black-Label