Décider de rester « l’autre »: un avis, quelques expériences

« Aucun humain n’accepte de souffrir pour souffrir. Si nous le faisons, c’est que notre histoire, notre construction psychique nous conduisent à réitérer, sans nous en rendre compte, des comportements douloureux. Mais pas seulement. Nous pouvons aussi, toujours inconsciemment, trouver dans ces situations de répétition ce que la psychanalyse appelle un « bénéfice secondaire » » http://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Infidelite/Articles-et-Dossiers/Infidelite-pourquoi-elles-restent-la-maitresse#utm_source=Cabestan&utm_medium=NL_Actu&utm_campaign=20180305_WEB_NL_Actu

Pleurer d’amour, jamais de chagrin – Episode 5 – L’autre

Je ne me rappelle pas notre première rencontre dans le détail mais tu certifies avoir indiqué n’être « pas disponible ». « Quand un automate n’est pas disponible, il ne distribue rien. Il ne fonctionne pas. Il ne donne ni ne prend rien. Il est en panne. Personne n’y vient. Et pour cause : son indisponibilité est explicite, clairement…

« La liberté est si grande que le couple devient une oeuvre d’art… »

 » L’histoire des hommes et des femmes n’a commencé que récemment. Un monde neuf vient de la mixité. J’ai envie de penser non l’avenir des hommes ou l’avenir des femmes, mais l’avenir de la société  où ils vivent ensemble. La liberté est si grande que le couple devient une oeuvre d’art. « J’ai envie de penser…

Pleurer d’amour, jamais de chagrin – épisode 4- La beauté

Dans la famille des idées reçues, je demande la carte ‘les jolies filles sont plus chanceuses en amour‘ pour la jeter au rebut. Elles ont sans doute, tout comme les beaux garçons, plus de chances d’entrer en relation. Pour le reste, plus on est beau, plus on aime, rien n’est plus faux. Sauf peut-être… sur…

Se « repêmer »: ce que c’est, pourquoi c’est important

« Nous détestons nous montrer vulnérables. Les personnes qui n’ont pas honte de se montrer sous un jour plus fragile ont toutes ceci en commun : ce sont des personnes sincères, qui estiment, à juste titre, qu’elles ont droit à l’amour et à faire partie d’une communauté. (…) Ce sont des personnes courageuses, dans le sens…

Pleurer d’amour, jamais de chagrin – L’amour (2)

(…) Il y avait l’autre jour, cette émission sur les réseaux de rencontres. Il y aurait 120 millions de rendez-vous amoureux chaque année. Et, dans sa ‘quête du partenaire idéal’, le célibataire-témoin est très pragmatique : le citadin ne quête que parmi les citadins, le rural parmi les ruraux, le « riche » ou en voie de…

Elles sont trentenaires et ne veulent pas avoir d’enfants

« Il y a souvent cette image de la femme sans enfant amère, triste, bouffée par les regrets, alors que l’on peut être heureuse, trouver sens et épanouissement sans se reproduire (…) L’homme sans enfant est d’ailleurs souvent peint comme un homme libre. (…) Il faut interroger le modèle dominant – couple, engagement, enfant – pour…

Pleurer d’amour, jamais de chagrin – Episode 3 – L’amour

« J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante. J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter…

Mamans ou papas solos, couples homos : les enfants des « nouvelles » familles se portent bien (selon une étude anglaise)

«  »La qualité des relations interpersonnelles au sein d’une famille est plus importante pour le développement d’un enfant que la structure dans laquelle il grandit. » Une qualité notamment définie à la lumière de l’implication émotionnelle, d’une présence chaleureuse et d’une bonne communication. » Invitée par les organisateurs du 15e Congrès de la Société suisse de psychologie, Susan…