#23

Je vous souhaite du bonheur, des bonheurs de toutes sortes.

Je vous souhaite ces bonheurs que l’on mesure à l’aune de ce que l’on a appris, de ce que l’on a gagné,  de ce que l’on a perdu, à l’aune des traversées, des déserts, des foules inutiles, des reproches constants bien que souvent sans réelle consistance.

Je vous souhaite ces bonheurs que l’on mesure à l’aune de ce que l’on s’autorise, de ce que l’on s’octroie enfin ».

(#8mars – Pour 2020, je vous souhaite de (re)prendre possession de vos vies)

# 9

« Le plus dur après une histoire tordue, disons plutôt tortueuse ou torturée, n’est même pas de s’en remettre mais de se pardonner de l’avoir entamée, de l’avoir poursuivie, de l’avoir entretenue, d’avoir continuer à y croire malgré les signes, les alertes, les doutes, exprimés, chuchottés ou tus »

(Oriane – Toujours les mêmes maux)

#3

« Chaque jour, presque chaque heure, organiser quelques secondes ou minutes de joie, de récupération, de plaisir ou de gratitude.

Chaque petite seconde de bonheur peut faire une énorme différence. Au lieu de focaliser sur ce qui nous manque pour être heureux, focalisons sur ce que nous avons déjà en petites quantités ou abondance. Sur ce qui est déjà là »

(Ariane CALVO)