#CAPITAINEsolo – Sandrine « J’ai passé Noël dans un aschram… »

Décembre 2018 – Sandrine est épuisée. Organisée, indépendante, elle est maman d’une adorable adolescente dont elle vante l’affection et la gentillesse. Cette année encore,  elle n’a pas envie de souscrire aux traditions. Noël n’a jamais été son truc… « Je n’aime pas Noël. Je n’ai jamais aimé Noël. Noël pour moi est au mieux synonyme d’obligations…

#CAPITAINEsolo: le meilleur de 2018…

Il est loin encore l’objectif de proposer un blog trop bavard, qui raconte toutes les solitudes, qui parle à tous, en réconfortant celles et ceux qui en souffrent. Il est loin encore l’objectif et pourtant, en 2018, il y a eu matière à satisfaction. Ainsi: Trois séries dont Pleurer d’amour, jamais de chagrin… Et l’impression…

Deux femmes, une même force

« Frida peint cette œuvre en 1939 juste après son divorce avec l’artiste muraliste Diego Rivera. La peintre, profondément blessée par cette séparation douloureuse, exprime sa souffrance dans ce tableau ». Lorsque la souffrance s’imagine. Frida Kahlo différencie ici souffrances, espérances et amour pour avancer et grandir encore,  en tant que femme… A lire sur Arts in…

Sont nommées Personnalités de l’année…

Mois de décembre oblige, le temps est venu de récompenser ces personnes méritantes, celles qui, par leur abnégation, leur courage ont contribuées a changé la face du monde… Pour confirmer ce prix, on-ne-peut-plus mérité, détaillons une liste, non-exhautive – l’exhaustivité, tous les solos le savent, est un vœu pieux, une idée à enterrer, un principe…

« L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire »

 » Je ne puis vivre personnellement sans mon art. Mais je n’ai jamais placé mon art au-dessus de tout. S’il m’est nécessaire au contraire, c’est qu’il ne se sépare de personne et me permets de vivre, tel que je suis, au niveau de tous. L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est…

Itinéraires de la solitude féminine

  « La femme seule, séduite et abandonnée est un stéréotype (…) Être seule, c’est être sur les tranchées sans arrières (…) Le travail est alimentaire. C’est élémentaire. (…) La femme seule, qui élève ses enfants qui réussissent, n’est pas une victime. C’est une combattante… » Itinéraire littéraire, via Michelet et Balzac, sociologique, via l’analyse de récits…

Perdre du temps à tenter mais tenter quand même et tenter de nouveau

Avez-vous déjà connu ce moment où vous ne maîtrisez absolument rien mais où rien pourtant ne semble en mesure de perturber votre élan vers l’inconnu ? C’est ce moment qu’explore Marion. Et ce moment, elle a décidé de le partager. Marion est une femme comme celle que vous avez dû croiser ce matin, en allant au…

L’art de rester en bonne compagnie

Et puis, nous nous sommes choisi.e.s un ancrage. Pourquoi là et pas ailleurs ? Pourquoi avec ceux-là et pas d’autres ? Pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ? Une amie m’expliquait récemment préférer la compagnie des « fous » : ils ne craignent pas de se montrer tels qu’ils sont ni d’être au monde sans se cacher derrière un masque. Dans sa relation…

La vie sexuelle semée d’embûches des méres célibataires

« A la question « on va chez toi ou chez moi? », Constance répond facilement. Quand la nounou est là, la jeune maman préfère passer la soirée chez son partenaire et s’impose un couvre-feu de minuit. Une contrainte qui s’ajoute au coût de la nounou. Elle n’hésite pas non plus à recevoir ses partenaires. « Les enfants dorment…