Partant.e pour un plan dodo ?

« Des ami·e·s qui en parlent, des propositions sur les applis de rencontre, le « clairement, il y a un sujet » de mes collègues qui me racontent leurs nuits câlines mais sages… Pour moi, le plan dodo ressemblait un peu à un mythe, celui d’une relation tendre et platonique, bien loin du sexe insatiable des…

Solo à 60 ans (plus ou moins), le nouvel eldorado 

Attablées à leur bistrot favori, elles se racontent leur semaine, quelques blagues, les derniers potins, leurs rencontres amoureuses ou presque. Tout est devenu tellement « compliqué ». « Les gens ne savent plus se parler… ». Les sites, les applications ? Impossible. Et puis, ce n’est pas vraiment rencontrer. En plus, c’est plein de «…

Eloge du pointillé (Actualisé)

Le besoin de détachement le rend nécessaire. Mieux il est coupé, meilleure sera la séparation. Discontinu, il insulte la rigidité tout en intimant la rigueur. Eloge du pointillé, ce détail synonyme d’urgence et de patience.   Points en suspension, le pointillé n’est qu’une virgule qui appelle l’action, le découpage, le collage ce, dès le plus…

Sept ans…

« … L’étrange sourire sur son visage, raconte une histoire pleine de grâces Qu’elle seule comprend… Fragile comme une feuille d’automne Qui s’abat sur le sol Sans un bruit Elle virevolte, sourit, s’ébat sur sa chanson favorite cette fille ordinaire Parfaitement seule. » ………. « Crooked little smile on her face Tells a tale of grace That’s all…

Seuls au monde

« Nous les avons regardés longtemps. Eux, ils ne faisaient attention à rien, à personne. On aurait pu les regardaer toute la nuit sans qu’ils s’en aperçoivent, sans qu’ils le ressentent. Si seuls au monde ils étaient, ils ne savaient rien de la solitude. » Marguerite Duras, Emily L.

30 ans et toujours pucelle

« Si, passée l’adolescence, on n’a pas perdu sa virginité, c’est qu’on doit avoir a un problème, qu’on est un·e loseu·r·se, qu’on a des traumas pas réglés, qu’on est mal dans sa peau ou encore qu’on est un·e fanatique religieux·se. “Ca reste un sujet assez tabou”, explique la sexologue Valérie Doyen. “Les gens ne se confient…

En femme avisée, Maya Angelou pensait…

 » Une femme avisée ne souhaite être l’ennemi de personne, mais une femme avisée refuse d’être la vcitime de quiconque » Cela dit, reprenons la route, fort.e.s de ces mots emplis de sagesse.