#23

Je vous souhaite du bonheur, des bonheurs de toutes sortes.

Je vous souhaite ces bonheurs que l’on mesure à l’aune de ce que l’on a appris, de ce que l’on a gagné,  de ce que l’on a perdu, à l’aune des traversées, des déserts, des foules inutiles, des reproches constants bien que souvent sans réelle consistance.

Je vous souhaite ces bonheurs que l’on mesure à l’aune de ce que l’on s’autorise, de ce que l’on s’octroie enfin ».

(#8mars – Pour 2020, je vous souhaite de (re)prendre possession de vos vies)

#21

« Nous sommes tou.te.s issu.e.s du mouvement.

Depuis le mouvement des cellules de nos parents qui se sont unis, au mouvement de vie qui nous fait naître, nous nous développons grâce au mouvement.

L’ancrage est aussi un mouvement, celui de se relier à soi, à son corps et son esprit indomptable qui passe d’un état à un autre.

Alors pour être bien, plutôt qu’inhiber le mouvement, je propose de se réconcilier avec son sens du mouvement. C’est celui qui en fait nous aide à nous développer et à nous déployer en surfant sur la vague de la vie.

(Tamara, Danser aux rythmes de sa vie )