Anaïs Hermi - Ninis et SED - Handicap - Femme - CAPITAINES

Anaïs – Vivre avec un SED, maladie rare et handicapante

Portraits

SED est un acronyme. Il signifie Syndrome d’Ehlers-Danlos. Ce groupe de maladies génétiques, rares donc peu connues, à 80% féminines, est caractérisé par une anomalie du tissu conjonctif (tissus de soutien) qui représente 80% du corps humain. Il affecte la production de collagène (protéine qui donne l’élasticité et la solidité aux tissus conjonctifs). Quatre formes de SED divisées en treize sous-groupes sont aujourd’hui répertoriés par le consortium scientifique. Le syndrome porte le nom de deux dermatologues, les premiers médecins à avoir décrit cette maladie au début du XXème siècle : Edward Lauritz Ehlers, Danois et Henri-Alexandre Danlos, Français. Anaïs – Ninis – est atteinte de syndromes d’Ehlers-Danlos. Quelle est la réalité de cette maladie ? Comment se vit, au quotidien, un handicap invisible ? Pour sensibiliser le plus grand nombre, elle a choisi de la dessiner et d’en rire.

Portrait d’une année parfaite (en guise de vœux pour la nouvelle année)

Positions

Une année parfaite est une année dont on ne retient que l’essentiel : il n’est jamais aussi éloigné qu’on imagine. L’essentiel est là où l’on choisit de porter son regard.

#24

Qu’est-ce que la beauté, selon toi ? Qu’est-ce que la force ? Qu’est-ce que l’ambition ?
La beauté se trouve dans le cœur et la profondeur d’âme.
La force, c’est la résilience, cette capacité à rebondir malgré les difficultés. C’est être briser, tomber, se relever.
L’ambition, c’est l’exploration des possibilités qui s’ouvrent à soi vers l’audace, l’envie d’atteindre ses objectifs profonds.


Quelles sont les tiennes, d’ambitions ?
Faire de ma vie un élixir. Ça commence maintenant


Carina
#8mars – Tributs de guerrières

Positions
Maimouna - Kanthe - Thés d'Afrique - Passion - Femme - CAPITAINEs.

Maïmouna – Goûter aux thés d’Afrique

Portraits

Au terme d’un tour du monde des meilleures surprises pour la fin de l’année, une fois passé aux pays des livres avec Agnès, de la maroquinerie avec Nathalie, une pause thé semble parfaitement à propos. Maïmouna est la créatrice de Kanthé, une maison de thé africains. Pourquoi Kanthé ? Quelle entrepreneure est-elle ? Quelle femme est-elle ? Quelles ambitions infusent en elle ?
Maïmouna affirme que l’amour est dans le thé. « Pour en boire, il ne faut que l’eau, de quoi la chauffer et un peu de temps : le thé sera toujours un compagnon agréable ». Il s’invite aujourd’hui aux plus grandes tables, en lieu et place du vin.

Le calendrier de l’Avent #CAPITAINEs.

#23

Je rêve d’un monde un peu plus bienveillant où les divergences pourraient être abordées de manière sereine, sans insulte ni fracas.
Un monde où on reconnaîtrait que les injustices subies sans discontinuer peuvent conduire au chaos et à la folie, un monde où il serait évident que nous devons nous regarder entre humains comme des êtres humains, à la fois merveilleux et faillibles

Corinne
Oser en se disant que si une femme ose d’autres oseront

Positions

#22

Le bonheur n’est-il pas l’objectif premier de chacun ?
En faire un objectif obligatoire à atteindre serait, je pense, antinomique avec son essence même. En revanche, savoir le recevoir, le reconnaître et le vivre constitue un objectif.

Carole
Franchir la frontière qui sépare passion et profession

Positions

#21

Chacun a sa propre définition du bonheur.

Pour certains, c’est la somme de plusieurs petits bonheurs quotidiens, pour d’autres, un état d’esprit avant tout. L’un de mes bonheurs est d’avoir une passion à vivre, pratiquer et partager pleinement. (…)
En faire un objectif obligatoire à atteindre serait, je pense, antinomique avec son essence même. En revanche, savoir le recevoir, le reconnaître et le vivre constitue un objectif.

Carole
Franchir la frontière qui sépare passion et profession

Positions