#MaiMémoire – Clarissa – Honorer son héritage

Être une grand-mère, c’est apprendre aux plus jeunes les voies de l’amour et de la miséricorde… car bien souvent, grâce à leurs conseils et à leurs mises en garde, les grands-mères peuvent leur éviter des faux-pas et, à défaut de les rendre sur-le-champ plus sages, les aider à donner du sens à ces erreurs, quand elles les peinent et les désorientent.



Les instruments magiques utilisés par la grand-mère archétypale pour la transformation sont restés les mêmes depuis des millénaires.
La table de cuisine. La chanson. Le rituel. La perspicacité. L’intuition. La soupe. Le thé. L’histoire. La conversation. La longue route. La main affectueuse. Un sens de l’humour sarcastique.
La capacité de lire dans les âmes. Le mot gentil. Le proverbe. Le cœur à l’écoute. La capacité d’offrir à d’autres, quand il le faut, l’expérience déchirante d’un certain regard.

(…)
Puissent-elles continuer à nous montrer comment aimer ce monde et toutes les créatures qui le peuplent… et ce, de toutes les façons les plus importantes pour l’Âme. »

Clarissa Pinkola Estès, La danse des grands-mères

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s