#8mars – Réinventer l’amour – Fanny – Réapprendre à aimer en (maman) solo

Fanny, 43 ans, responsable d’un lieu d’accueil Enfant-Parent est une maman solo épanouie. Elle a connu des moments très durs, de ceux qui peuvent anéantir toute envie d’aimer : à treize ans, elle est agressée par un oncle. Elle y survit, trouve les ressources pour passer outre, rencontre le père de son fils. Douze ans plus tard, ils décident d’avoir un enfant. « C’était un vrai choix de couple, de famille. Il a été conçu dans l’amour de lui. Je n’étais pas amoureuse mais nous étions, nous sommes encore, très liés pour tout ce qui concerne l’éducation de notre fils ». Ils se séparent en bons termes, après dix-ans de vie commune. Alors, Fanny découvre son corps, la sensualité, une vie qu’elle centre autour du plaisir, des plaisirs simples de la vie, sa « recette contre la dépression ». La vie est faite de sphères, explique-t-elle, qu’il s’agit d’équilibrer pour soi, en fonction de soi, de celles et ceux qui comptent. « Tout cela est tellement banal… » répète-t-elle à longueur d’entrevue. Tout cela ne l’est pas tant. Qu’en pensez-vous ?

Il m’a fallu un long travail pour comprendre que je n’avais rien à me reprocher, aucune raison de culpabiliser.

Si tu devais te définir en trois mots, lesquels choisirais-tu ?

Franchement, je ne saurais pas dire. Je ne saurais pas me définir en trois mots. Sur cette question, je botte en touche. Quoique… Un désir très fort de vie.
Adolescente, je me souviens parfaitement m’être dit un jour que le bonheur, cela se décide. J’ai décidé que tout ce qui m’était arrivé ne m’empêcherait pas d’être heureuse. Le plaisir est devenu un des moteurs de ma vie. Même lorsqu’il n’est pas raisonnable. Je cours, à droite, à gauche – évidemment, je me suis calmée avec l’âge -, mais je me donne les moyens de vivre ce que j’ai envie de vivre.

Tu es responsable d’un espace d’accueil Enfant-parent. Quelles sont tes missions ?

Ma mission principale est de soutenir et d’accompagner la parentalité. Nous organisons des actions collectives, des rencontres, des groupes de paroles soit sur le quotidien soit sur des thématiques un peu plus lourdes. Les parents se réunissent pour partager leurs expériences. Nous proposons des actions individuelles aussi, pour dénouer les fils, tirer l’essentiel d’un mille feuille de problématiques afin de proposer des solutions spécifiques, adaptées. Nous proposons une garderie, pour permettre à celles et ceux qui le souhaitent de réaliser leurs projets d’insertion. Il y a enfin un segment loisirs familiaux. L’idée est de proposer du jardinage, du bricolage, de la créativité, des ateliers écolo, un accompagnement vers la culture, la nature.

Qu’entends-tu par « tout ce qui t’est arrivé » ?

Un événement incestueux d’un frère de mon père quand j’avais 13 ans.
Cela m’a beaucoup abîmée lorsque j’étais adolescente. Cet homme a toujours été un peu bizarre. On ne le voyait pas souvent. Il a repéré que je passais les mercredis après-midi seule à la maison. Un jour, il m’a appelée. Il a exprimé de manière très claire, très crue, ce qu’il voulait. J’ai coupé court à la conversation : ce n’était pas du tout adapté. Quelques temps plus tard, il s’est présenté à mon domicile. Je l’ai vu dans le judas mais j’ai ouvert la porte. Cela a été mon erreur. Il m’a fallu un long travail pour comprendre que je n’avais rien à me reprocher, aucune raison de culpabiliser.
Je me souviens d’une pionne au lycée, qui m’a recueillie dans un moment de profonde tristesse que j’avais théâtralisé, comme un appel au secours. Elle a pris rendez-vous avec le CMPP (Centre médico-psycho-pédagogique). J’y ai rencontré une psychologue formidable. Elle m’a beaucoup aidée. J’avais 17 ans.

Pour poursuivre la lecture de cet article, abonnez-vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s