Vanina est Belle toute nue

Saveur préférée 
Toutes les épices, le piment…
Odeur préférée 
L’encens
Couleur préférée 
Je dirai le noir… et le rouge : elles me vont à ravir !
Je cache une personnalité mystérieuse – je suis scorpionne – derrière cette couleur « noir », sombre.
Parfois, ce noir laisse entrevoir le rouge de la passion que j’adore. Le rouge expose mon énergie, ma fougue, ma ténacité.
Le rouge est la couleur de vie et de la vivacité, de la puissance et de la violence.
Je m’habille presque tous les jours avec ses couleurs.
J’aime les mélanger avec le violet.
Cette couleur franche est symbole de spiritualité, d’ésotérisme, d’élévation de l’esprit. Une couleur qui sied parfaitement au caractère aventureux et érudit qui est le mien.
Le violet représente aussi l’ouverture d’esprit.
Endroits préférés
Les églises, les monastères, les cimetières
Caresse préférée
Celle d’un homme sur mon corps, mes hanches et surtout ma poitrine.
Caresser le visage d’un homme.
Le contact physique m’est très important.


Fragilité.s avouable.s 
Mes découragements sont phénoménaux, même je suis capable de me relever en un rien de temps.
C’est parfois à n’y rien comprendre.
Je ne pardonne pas l’offense. Je peux me révéler vengeuse et destructrice.
Réticente à l’idée de répondre de mes actes auprès d’une hiérarchie, être une femme d’affaires dirigeantes me correspond très bien.
Fragilité.s inavouable.s 
Mes démons intérieurs – ceux que j’apprends à vaincre :
la peur de l’abandon et de la solitude.
J’ai besoin qu’on m’exprime de manière assez franche et sans retenue, ce qu’on pense de moi afin d’être totalement rassurée, d’apaiser mes doutes, de me sentir irrésistible dans le cœur des autres

Bonheur ultime
La réussite de ma fille dans ses études de médecine, celle de mes enfants dans leurs vies. Etre toujours auprès de mes enfants.
Le bonheur est une vient pas de l’extérieur : on doit le trouver en soi-même.
Regret ultime
N’avoir jamais connu le vrai Amour
Liberté ultime
Ma rapidité à faire table rase du passé.
Passer rapidement à autre chose, sans regret.
Ambition ultime
Devenir une politicienne et une philosophe reconnue pour mes idées visionnaires et atypiques.
Changer les mentalités et inspirer d’autres femmes.

***


Age idéal 
Le mien : 45 ans.
Pas de nostalgie pour une jeunesse révolue.
Je m’accepte comme je suis, avec mes défauts, ma cellulite, mes rondeurs.
Je sais que ce qui se cache à l’intérieur vaut largement mieux que mon physique.
Je suis épanouie dans tout ce que je fais et décide de faire.
Ménopause idéale 
La renaissance de la femme…
Désirs plus affirmés, meilleure connaissance de son corps, maturité, sexualité plus libre.
La sexualité ira mieux quand on arrêtera de parler de la ménopause comme d’une fin.
Ménopausée, la femme ne peut plus être mère, elle n’est donc plus que femme. Cela signifie que sa sexualité est uniquement nourrie par le désir. La fusion de la femme maternante et de celle ayant du désir sexuel ne s’est jamais faite dans l’esprit des hommes.
Et cette misogynie a été trop longtemps intériorisée par les hommes et les femmes.
Halte aux fausses idées !
Femme idéale
La femme idéale doit être incroyablement sensuelle et mystérieuse. Observatrice, rusée, particulièrement convaincante. C’est notamment Jeanne d’Arc, Aliénor d’Aquitaine, la fée Mélusine ou Simone Veil…

Ménopausée, la femme ne peut plus être mère, elle n’est donc plus que femme. Cela signifie que sa sexualité est uniquement nourrie par le désir.
La fusion de la femme maternante et de celle ayant du désir sexuel ne s’est jamais faite dans l’esprit des hommes.
Et cette misogynie a été trop longtemps intériorisée par les hommes et les femmes.
Halte aux fausses idées !

Vanina est consultante et agent artistique