#8mars – Naïmah, Carina, Claudine, Alexandra, Anne, Isabelle – Tributs de guerrières – 2 – Carina, présidente de l’association Amazones Guadeloupe

#8mars, Portraits


Dans Histoire de la femme cannibale, Maryse Condé a ses mots: « La vie d’une femme n’est jamais finie ». Dans ce roman, la vie de son héroïne s’enrichit à mesure qu’elle découvre sa solitude, cet espace nouveau où étendre ses ailes, déployer un avenir jusque là insoupçonné, impensé. La vie d’une femme n’est jamais finie. Voici l’histoire de Carina. Puissance et pouvoir – au cœur de la thématique de la Journée International de la Femme, cette année – s’enracinent dans l’expérience, les transformations: à chacune d’inventer sa mythologie.

Nous sommes toutes différentes: c’est ce qui nous fait Femmes


Bonjour, Carina. Qui es-tu, présidente des Amazones Guadeloupe ?

Carina Guillaume, une femme dynamique qui ose. J’ai été diagnostiquée d’un cancer du sein et suis devenue une Amazone en octobre 2017. Je suis présidente de l’association Amazones Guadeloupe, depuis Juillet 2019 et actuellement en guérison. Je guéris avec les sons. Je n’ai jamais aimé le terme « rémission ». J’accompagne, avec mon équipe et le réseau, les femmes qui sont passées par ce maelström nommé cancer.

Pour découvrir la suite de cette entrevue, abonnez-vous

Une réflexion sur “#8mars – Naïmah, Carina, Claudine, Alexandra, Anne, Isabelle – Tributs de guerrières – 2 – Carina, présidente de l’association Amazones Guadeloupe

  1. Pingback: CAPITAINEs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s