Solopreneur.e – Procrastination : tu ne me tueras point

« En coaching, mes clientes me font souvent part de leurs difficultés à rester motivées pour agir, tenir leur planning et gérer leurs « to do list ». évidemment, le mot qui revient le plus souvent est : procrastination ».

 

Procrastination.

Quel sentiment ce mot éveille-t-il en vous ?

Personnellement, c’est un mot que je déteste. Je trouve qu’il dégage une énergie négative. Il est culpabilisant. C’est un frein à l’action. Il est donc contre-productif. L’idée sous-jacente étant que procrastiner c’est mal, c’est le chemin vers l’échec de ses projets, ses ambitions et donc de sa vie.

Cinq règles d’or

Heureusement, la procrastination n’est pas une fatalité : elle n’est qu’un symptôme. Celui d’un manque de clarté sur le but à atteindre et le chemin à emprunter. Et, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des moyens d’y remédier, en commençant par appliquer quelques règles simples comme ces cinq astuces :

« La procrastination n’est pas une fatalité : elle n’est qu’un symptôme »

1 – Se fixer des objectifs clairs

C’est le point de départ de toute action.

Où voulez-vous aller?

Dans quel délai ?

Visualisez-vous dans un an, dans cinq ans, dans dix ans. N’ayez pas peur d’être ambitieux. S’il le faut, découpez votre objectif en étapes intermédiaires. Surtout, prenez le temps qu’il faudra pour répondre à cette question car la réponse vous apportera de la clarté. Elle sera la base de votre motivation

2 – Établissez des listes écrites des choses que vous avez à faire.

Réfléchir sur papier rend les choses plus claires et vous décharge mentalement. Ce qui augmente votre niveau d’énergie pour passer à l’action.

3 – Appliquez la loi de Pareto (80/20)

Cette règle démontre que 80% des résultats découlent uniquement de 20% du travail réalisé ou qu’ a contrario, certaines actions prennent 80% du temps pour 20% de résultats. Repérez donc les actions qui font partie de vos 20% et privilégiez-les. Ce sont elles qui contribueront à 80% à vos résultats et à votre succès.

4 – Apprenez à #déléguer

Demandez-vous si vous êtes la personne la mieux placée pour effectuer cette action avec efficacité. Si la réponse est non : déléguez. Sortez du fantasme selon lequel sans vous rien n’avance et acceptez que les choses soient faites différemment. Focalisez-vous simplement sur le résultat.

5 – Passez à l’#action de façon efficace

Pour cela commencer toujours par les tâches qui vous rebutent le plus (en général, elles font partie de vos 20%). Priorisez vos actions, établissez un planning et allez-y !

Sans oublier l’essentiel

Prenez soin de vous.

Veillez à votre équilibre vie privée/vie professionnelle. Une alimentation saine, du sport, un sommeil de qualité et en quantité suffisante, des loisirs… Se faire du bien est essentiel pour être physiquement et psychologiquement apte et efficace à l’action.

Les voilà les quelques clés qui devraient vous permettre d’oublier ce vilain mot et d’être fiers de vous.

Arielle LEMONY
Coach et sophro-coach