« Quel lieu sur la terre est bienfaisant aux femmes seules ? »

« – Pourquoi restez-vous ici ? Je veux dire, pourquoi ne rentrez-vous pas chez vous ? Pour une femme seule, ce n’est pas vraiment un endroit.

Quel lieu de la terre est bienfaisant aux femmes seules ?
Dites-le-moi afin que j’y prenne refuge avec mes soeurs (…). Nous formerons la confréries des Amazones, sans arcs, ni flèches.
Ainsi, nous préserverons nos seins droits… »

Maryse Condé, Histoire de la femme cannibale