#Coronavirus – SOS pour #solopreneur.e en détresse

C’est une période difficile pour nombre d’entre nous, solopreneur.e.s, seul.e.s aux commandes de nos petites entreprises, seuls face à une situation inédite, seuls à assumer nos choix et décisions. Seuls mais pas isolés !

Une chaîne formidable de solidarité s’est mise en place. Sur tous les réseaux se partagent informations, astuces, formations, bonnes pratiques, échanges sur tout ce qui peut permettre de faire face ou, à défaut, de garder le cap. Informations plus ou moins pertinentes sur les aides possibles, la communication à adopter en temps de crise, la gestion du pendant et de l’après, la compta, le branding, le marketing et j’en passe…

Beaucoup d’informations, de sollicitations…

Le plus souvent l’intention est bonne, mais comme pour tout, l’excès tue et peut finalement s’avérer contre-productif voire anxiogène.

Alors comment gérer ce stress ?

Comment ne pas se laisser envahir ? Comment gérer la culpabilité et les doutes (j’aurais dû garder mon job salarié, je n’aurais pas dû prendre ce risque, j’aurais pu ceci ou j’aurais dû cela,  et demain ?…).

Comment conserver les idées claires et se tenir prêt pour le rebond  ?

D’abord, en revenant, à la personne à laquelle il est in-dis-pen-sa-ble de rester connectée : soi.
S’atteler à dépasser le dialogue mental pour se rebrancher sur la fréquence du cœur. S’autoriser à s’aimer, à penser à soi, à prendre soin de soi, même si on a l’impression que tout s’écroule autour. S’accorder le droit à l’erreur et la tolérance que l’on manifesterait aux autres. Faire, enfin,  le compte de ses réussites, plutôt que s’auto-flageller.

Ensuite ?

Se rappeler son Pourquoi pour redonner du sens.
Pourquoi je me suis lancé ?
Quelle est ma mission ?
Est-ce que je la sers ?
Suis-je toujours sur la bonne trajectoire ?
Si ce n’est plus le cas, c’est l’occasion de réfléchir à une nouvelle stratégie. Repenser son business afin qu’il soit parfaitement aligné avec soi, avec son Pourquoi et sa mission.
Prendre ce temps d’introspection pour ce qu’il est: une pause inespérée, une parenthèse salutaire, pour faire le point sur ce qui marche et corriger ce qui doit l’être, une opportunité. Nelson Mandela a dit: «Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends« .

Solopreneurs, avançons !

Arielle LEMONY
Coach certifiée, sophrocoach
Développeuse de potentiel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s