#Confinement #EnsembleAlamaison – Cinq conseils chattoyants de la bien connue Newsletter nécessaires pour les filles, instructifs pour les autres

Pour que confiné.e rime avec chatte choyée
voilà cinq conseils de la Newsletter de la chatte
empruntés à ladite newsletter qu’il s’agira de suivre pour continuer de recevoir des nouvelles qui font miaouh !

 

1.

« Les patient.e.s souffrant de maladie chronique pourront se voir renouveler leur traitement en pharmacie avec une ordonnance périmée. Cela concerne aussi la contraception, c’est-à-dire que vous pouvez aller chercher une nouvelle boîte de pilule contraceptive ou d’anneaux vaginaux avec une vieille ordonnance sans avoir besoin de repasser chez votre médecin, jusqu’au 31 mai.
Le traitement sera remboursé comme habituellement »

 

2.

« Beaucoup de Plannings Familiaux ont décidé de fermer pour protéger les patient.e.s et le personnel.
La permanence est assurée par téléphone, n’hésitez pas à consulter le site du planning de votre région ou à appeler le numéro vert :
0 800 08 11 11« 

 

3.

« Dans son dernier avis, le Haut Comité de la Santé Publique a placé les femmes enceintes à partir du troisième trimestre dans la catégorie des personnes à risque de développer des formes sévères. Ce choix est une mesure de précaution, en l’absence de données sur la question.
Il en résulte que les personnes concernées peuvent faire une demande simplifiée d’arrêt de travail à titre préventif sur le site Ameli pour 21 jours renouvelables.
La gynécologue Laura Berlingo tient un compte Instagram et partage au jour le jour des informations en fonction de l’avancée des connaissances. Avec ses collègues, elle a également publié sur sa chaine YouTube des courtes vidéos à ce sujet, sous le nom “COVID et grossesse n°X” ».

4.

« Il semble qu’il n’existe pas de transmission materno-fœtale du COVID-19, et inversement du nourrisson à la mère après l’accouchement. Le coronavirus n’a pas non plus été retrouvé dans les échantillons de lait maternel, même si l’échantillon testé est très faible. C’était également le cas lors des précédentes épidémies à coronavirus. Le recueil du lait doit être fait avec les plus grandes précautions d’hygiène le cas échéant. »

5.

« Il est envisageable de sortir de la maternité de manière anticipée, en bénéficiant d’un suivi en ville.
Si cette option vous intéresse, il est opportun de chercher des soignant.e.s aptes à assurer ce suivi, avant l’accouchement. En effet, beaucoup de sages-femmes libérales ont modifié ou suspendu leur activité à la suite de l’épidémie.
Si vous souhaitez échanger sur le sujet, un groupe Facebook “Confinées avec bébé” regroupe des parents concernés par la question. On y trouve des témoignages d’accouchement dans ces conditions »

 Pour suivre La Newsletter de ma chatte, c’est (encore) ici.

Commentez, discutez, partagez vos liens, vos astuces, vos idées :  c’est de l’obscurité que jaillira la lumière.
A demain pour cinq nouveaux conseils.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s