Une pilule pour lutter contre la solitude

« …S’il existe des traitements pour d’autres troubles sociaux, comme la dépression ou l’anxiété, pourquoi n’en existerait-il pas pour le sentiment d’isolement ? »

La vie moderne nous conduit immanquablement à nous éloigner les uns des autres. Pour lutter contre le sentiment de solitude qui peut s’avérer terrible, Stéphanie Cacioppo, chercheuse à l’université de médecine de Chicago, planche sur une pilule qui en limiterait les effets négatifs.  A l’instar de la dépression ou de l’anxiété, la solitude n’a aucune forme clinique reconnue, aucun diagnostic, aucun traitement.
Cela vous semble de la science-fiction ? Ce n’en est pas.
 » La solitude est le résultat de signaux biologiques qui nous conduisent à percevoir certaines interactions comme dangereuses. Ces signaux sont émis par une neurostéroïde nommée prégnonolone, également impliquée dans les états de stress… » indique la chercheuse.
L’objectif de Stéphanie Caccioppo est d’agir sur l’impact mental et physique de la solitude. Parce qu’elle fait partie intégrante de nos vies. Parce que nous ne sommes pas égaux face à ce sentiment.
En attendant cette pilule, Caccioppo et les chercheurs qui l’accompagnent, exposent que le meilleur remède contre la solitude, et le sentiment négatif qui peut l’entourer, reste le partage, se donner/se trouver un but dans la vie, s’ouvrir à l’autre.

Lire l’article du Guardian dans son intégralité ici.  Article découvert sur le site de Top Santé.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s