Premiéres grossesses « tardives »: des femmes intranquilles à rassurer

le

« L’âge de la première grossesse ne fait que reculer. Il est de 28 ans aux Royaume-Unis, 30 ans en France. Il est pourtant commun de considérer qu’à 35 ans une femme est une primipare âgée.(…) L’inquiétude est le lot commun de ces grossesses tardives, même lorsqu’elles sont normales. (…)
Ces patientes ont besoin de beaucoup de réassurance, ce que les professionnels de santé ont parfois du mal à leur apporter car ils ont également ce sentiment que « c’est maintenant ou jamais »… »

Article paru sur le Journal international de Médecine (JIM) spécialité Gynécologie.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s