La vie sexuelle semée d’embûches des méres célibataires

« A la question « on va chez toi ou chez moi? », Constance répond facilement. Quand la nounou est là, la jeune maman préfère passer la soirée chez son partenaire et s’impose un couvre-feu de minuit. Une contrainte qui s’ajoute au coût de la nounou.

Elle n’hésite pas non plus à recevoir ses partenaires. « Les enfants dorment dans leur chambre et leur présence ne me perturbe pas. Oui, on est parfois coupés par des pleurs mais faire une pause ne m’a jamais empêchée de profiter, au contraire, on prolonge le désir et l’excitation », témoigne-t-elle. Ses amants voient parfois les choses différemment. « Certains font abstraction. Avec d’autres, il arrive que l’on s’arrête complètement. Ils perdent leurs moyens quand ils entendent mes enfants. »

https://www.lexpress.fr/styles/sexo/la-vie-sexuelle-pleine-d-embuches-des-meres-celibataires_1974887.html