Meghan et Harry : message à tou.te.s celles et ceux qui ressentent de la honte à rêver du Prince charmant

Ce samedi 19 mai 2018, une femme indépendante franchira le Rubicon : elle va devenir une princesse. Après plusieurs mois d’une relation dont on ne saura pas rien de plus que les romances qu’elle ne tardera pas à inspirer, l’actrice, l’influenceuse, la femme forte, la féministe, celle qui s’est faite seule, à force de travail et de volonté, va épouser son prince charmant. Désarmant ?

Tentez plutôt cela : réveil à 6h30 du matin, (presque) tous les jours, encore ce samedi matin, pour un tournoi de football pour lequel aucune adresse personnelle n’a été reçue jusqu’ici. Et pour cause : trop de maman alentour du terrain est facteur de stress (Explication officielle). Lever, petit-déjeuner, bisous et « Bonne journée ! » puis « Administratif », notamment le lundi et un peu le vendredi. Le jeudi, c’est jour de sélection ! Des activités de la fin de semaine. Le lundi, la question de fond est finalement d’une simpliste redondance: comment faire mieux avec peu ? Impossible n’étant pas Français, quelques contorsions avec le temps permettront souvent d’aboutir à quelque chose. Pas forcément. Mais ce sera toujours cela de gagner.

 » On ne fera pas saigner la pierre… »

7h30 : boulot. Inutile de s’attarder sur la gestion: on ne fera pas saigner la pierre. Boulot, et rencontres d’abord. Rendez-vous, pour de vrai ou ailleurs. Se placer. Rencontrer la bonne personne, le lampadaire sur la route, une borne sur le chemin. Parler. Oser. Écrire. Sourire. Réfléchir. Trouver le bon mot. Accrocher. Ou pas. Une phrase d’inspiration vient : la noter, vite avant qu’elle ne s’envole, emportée par le flot d’autres idées…

Le fond et la forme

Jeter un œil aux infos écrites, les oreilles et la tête, pleines de radio : il s’agit d’écouter au moins trois matinales à la fois. Partager celles qui semblent intéressantes pour soi ou les autres. 9h.

Plus vite. Le blog a besoin de fraîcheurs, de ce coup de fil, pour mieux construire cet article et il est déjà temps d’aller courir. Courir, la musique à fond. Feindre de s’évader. Faux : les paroles inspirent. Pourquoi toutes ces femmes n’ont-elles envie que de s’amuser ? Elles veulent décider comment mais ce dont elles ont besoin, c’est de distraction. Pourquoi ? Une idée. Un article.

« Souffle court : la pente semble plus rude que d’habitude »

10h. Message du collège : il est convoqué chez la conseillère principale d’éducation. Rien de grave. Mais il fallait le faire savoir aux parents. Au parent, ici. Souffle court : la pente semble plus rude que d’habitude. Rien de grave, en effet : le professeur doit être épuisé lui aussi.

11h00 : rendez-vous. Discussions. Bonnes idées. Ou pas. Faire le tri. Idées. Idées. Idées.

Ce soir, ce sera pâte à la crème et aux champignons… Idées. Déjeuner. Préparation de l’atelier de la fin de la semaine, de la réunion prévue au milieu. Saccader les phrases : quelle bonne idée pour donner du rythme au texte. Idées. Idées. 14h. Reste trois heures pour écrire avant LE retour, les devoirs, le « Bonsoir ! Tu as passé une bonne journée ! » d’introduction, le dîner, le boulot ensuite, encore, un peu de lecture, peut-être…

« Conclusion: comprenons cela et puis passons à l’action… »*

Alors oui: il y a incontestablement trop de monarchie dans nos Républiques et nos Démocraties en danger. Cela dit, si Meghan a décidé de ralentir, d’arrêter, de céder pour quêter et d’épouser son Prince charmant, qui lui jettera la première pierre ? Après tout, il est avant tout question d’amour. Et puis, ce doit être reposant d’avoir des soucis d’autres ordres que monétaires et minutiers.

Essayez d’imaginer…

S’arrêter. Se reposer. Seulement sourire. Saluer. Servir. Perpétuer, certes. Vite et très bientôt, sans doute. Question de… tempo. Et suivre, simplement.  Le protocole, la famille, l’étiquette et tout le reste. « Chacun sa route, chacun son chemin. Chacun ses rêves, chacun son destin ».

Qui lui jettera la première pierre ?

Toutes ces histoires sont lourdes … ou trop légères. Elles ont le mérite d’être reposantes. Un instant. Avant de s’y remettre. Chacun sa route, chacun son chemin. Chacun ses rêves…

*MC Solaar, Bouge de là

Vous avez aimé cet article ?
A quel point ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s