Nouvelles familles: l’imbroglio juridique

 » Pour certains, la loi va trop vite, pour les autres, elle est à la traîne. En réalité, elle suit parfois les évolutions de la société, comme lors de la suppression de la discrimination des enfants adultérins en matière successorale. Mais elle peut aussi bousculer le paysage et participer aux changements des mentalités. L’instauration du divorce par consentement mutuel, du pacs ou celle du mariage pour tous sont de bons exemples… »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/argent/article/2018/04/03/nouvelles-familles-le-casse-tete-patrimonial_5279783_1657007.html#8jCTfwkL81VRzv9T.99