Le succès croissant du divorce « sans juge »

« Le grand changement ?
Les couples qui se séparent à l’amiable ne passent plus devant le juge des affaires familiales, sauf si un enfant des époux demande à être auditionné. Ce divorce n’est plus homologué par la justice mais enregistré chez un notaire. Une nouvelle procédure qui est « bien ou très bien accueillie » par 76 % des couples souhaitant divorcer. C’est surtout l’absence du juge qui a été reçue « positivement » par 84,2 % d’entre eux.
Désormais, c’est l’avocat qui a un rôle central en devenant le garant de l’équilibre de l’accord trouvé entre les futurs ex-époux » (Le Parisien).

Le nombre de divorce sans juge est en augmentation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s