A quand l’émancipation masculine ?

le

« Comment explique-t-on qu’en trente ans, aucun homme n’a produit le moindre texte novateur concernant la masculinité ?
(…)
Il y a eu une révolution féministe. Des paroles se sont articulées, en dépit de la bienséance, en dépit des hostilités. Et ça continue d’affluer. Mais pour l’instant, rien concernant la masculinité.
(…)
S’affranchir du machisme, ce piège à cons (…).
Admettre qu’on s’en tape de respecter les règles des répartitions des qualités. Système de mascarades obligatoires.

A quand l’émancipation masculine ?

(…) A vous de prendre votre indépendance.
Question d’attitude, de courage, d’insoumission.
Il y a une force, qui n’est ni masculine, ni féminine, qui impressionne, affole, rassure. Une faculté de dire non, d’imposer ses vues, de ne pas se dérober.
(…)
Le vrai courage. Se confronter à ce qui est neuf. Possible. Meilleur. Echec du travail ? Echec de la famille ? Bonnes nouvelles.
Qui remettent en cause, automatiquement, la virilité. Autre bonne nouvelle.

(…)

Le féminisme est une aventure collective, pour les femmes, pour les hommes, et pour les autres.
Une révolution bien en marche.
Une vision du monde, un choix.
Il ne s’agit pas d’opposer les petits avantages des femmes aux petits acquis des hommes, mais bien de tout foutre en l’air ».

Virginie Despentes, King Kong théorie

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s