Il n’y a pas d’âge pour être, se découvrir, devenir une battante

le

Sarah est indépendante, auteure, entrepreneure, maman solo. Son histoire est devenue l’essence de son renouveau. Ce renouveau s’exprime dans un nouveau magazine à destination des battantes, présentes et futures.

Bonjour Sarah !  Les Célibattantes… L’appellation en dit long. Que dit-elle de toi ? De ton histoire ? Comment s’y inscrit-elle ?

J’ai créé un blog, 35ans.fr Chroniques d’une Célibattante, sur la terrasse d’un café, il y a un peu plus de deux ans. Je parlais de mes histoires, de sites de rencontre et Nicolas, un étudiant, est venu me voir et m’a dit :« Il faut en faire un blog ! ». Voilà comment une aventure commence au gré du hasard, d’une rencontre. Je n’y avais jamais pensé, je savais à peine ce qu’était un blog, pourtant six mois plus tard, je gagnais les Golden Blog Awards !…

Le blog est devenu celui de toutes les célibattantes, leur territoire d’expression, avec pour valeurs : le soutien, le partage et l’entraide.

Il y a quelques années, j’ai divorcé d’un pervers narcissique. Je me suis retrouvée seule avec un petit garçon à éduquer. Je n’avais plus aucune estime de moi. J’étais soulagée mais en ruine. J’ai essayé, en vain, de reprendre confiance en la vie, soutenue par ma famille et mes amis. Mon divorce m’a apporté la liberté, mais également un lot de doutes. Ma vie restait à construire. Et quel meilleur moyen d’exorciser ses craintes que l’écriture ?  J’allais m’en sortir en partageant mon histoire. Mes doutes. Mes émotions. Mon quotidien aussi, avec tout ce qu’il suppose : enfant, amour, développement personnel, etc. De sujets plus ou moins légers à d’autres plus sérieux, plus qu’un blog, 35ans.fr est devenu un véritable lieu d’échanges. Certaines  ont souhaité témoigner, chroniquer. Mon blog est devenu le blog de toutes les célibattantes, leur territoire d’expression, avec pour valeurs : le soutien, le partage et l’entraide.

Image: célibattantes.fr

35 ans.fr, le blog, est devenu Les Célibattantes, le magazine. Un nouvel âge commence donc. Quels sont tes ambitions ?

L’ambition est de faire de Celibattantes.fr, le premier magazine lifestyle dédié aux femmes célibataires et battantes ! Plus qu’un site, je souhaite en faire une véritable communauté.

Echange et bienveillance…

Si tu n’avais que trois mots pour en résumer l’esprit, lesquels seraient-ils ?

Communautaire : ce site est principalement animé par les célibattantes elles-mêmes, qui me proposent des chroniques et des témoignages sur des sujets très divers.

Lifestyle : On y parle aussi bien d’amour et de séduction, que de développement personnel, de voyages, de déco, de bien-être et d’astro.

Échange : soutien, partage, entraide et bienveillance

Les Célibattantes, c’est aussi The Good Match. Qu’est-ce que c’est ?

The Good Match est la première communauté dédiée aux rencontres entre célibataires. Ce service est à destination des personnes séparées, divorcées, mamans solos, ou tout simplement célib’, tous ceux qui ont dit STOP aux boulets et aux plans cul! Mais ce n’est pas juste un service de rencontres amoureuses. Il est également destiné à tous ceux qui ressentent le besoin de renouer avec les autres, de retrouver une vie sociale, de rire, échanger, écouter, partager un verre. Plus qu’un site de rencontre, c’est une communauté qui réunit des milliers de célibataires de la France entière :

  • Des célibataires sérieux, pour des rencontres amicales ou amoureuses
  • Des valeurs sûres : respect, entraide, bienveillance
  • Un accueil chaleureux, géré par plus d’une vingtaine d’ambassadeurs bénévoles partout en France
  • De nombreuses sorties organisées : apéros,  soirées à thèmes, brunch…et même des activités avec les enfants!
  • Le bonus ? C’est GRATUIT !

Super nouvelle ! Globalement, et selon ton expérience, qui sont les solos ? Que recherchent-ils ? Comment évoluent-ils ?

Il y a trois types de célibattantes :

  • Celles qui n’ont plus confiance en la vie ni aux hommes, qui se sentent seules et qui rêvent au prince charmant
  • Celles qui sont heureuses seules, indépendantes  et pour qui l’homme sera la cerise sur le gâteau. Elles croient encore en l’amour…
  • Celles que l’on pourrait qualifier de très féministes : heureuses seules !  Elles ne souhaitent plus entendre parler des hommes.
Sarah du Breuil: couverture de L’amour commence à 35 ans

En fait, la plupart cherche à reprendre confiance en elles après un lourd passé, à échanger avec d’autres femmes, à se sentir comprises, à partager leurs expériences, à comprendre pourquoi elles sont seules…

Merci Sarah ! Pour terminer, ton avis à tous les solos ?

Plutôt un conseil : apprenez à vous aimer et à vous reconstruire avant d’envisager une vie à deux.

 

Pour découvrir et suivre Les Celibattantes, c’est ici aussi.

Pour lire, relire et partager L’amour commence à 35 ans, c’est .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s