A l’intérieur de moi… 7/10

Il y a cette fille que je trouve jolie.

Je ne sais pas comment le lui dire. Je ne sais bien comment lui parler. D’autant qu’elle veut que nous soyons amis et que moi, eh bien, je veux que nous soyons plus. Les copains me disent de ne pas flipper, que c’est cool, que tout ira bien. Moi, je flippe, je ne trouve pas ça vraiment cool et ça ne va pas tout le temps. Enfin…

J’en ai parlé à maman. Pour tout vous dire, avant de le faire, j’ai un peu hésité. Elle n’est pas une spécialiste de l’amour, la preuve, elle n’en a pas. Et puis, j’avais envie de garder cela pour moi. Mon secret. Un truc à partager mais avec mes potes. Je lui en ai parlé quand même. Et elle m’a dit des trucs complètement bizarres. Elle parle de l’écouter, d’être son ami si c’est ce qu’elle espère, que l’amitié, c’est bien aussi, que ce n’est peut-être pas la bonne, qu’avec le temps, les choses peuvent évoluer, des trucs comme ça. J’ai quelquefois l’impression qu’elle ne comprend pas bien de quoi je lui parle. En plus, maintenant, elle me pose tout le temps des questions sur ma copine. C’est lourd. C’est bon, quoi ! C’est un secret. Elle comprend le concept, le respecte, c’est ce qu’elle me dit mais en même temps, elle pose plein de questions « pour savoir si ça va ». Et puis, pendant des minutes, elle me dit que c’est normal que ça n’aille pas toujours parce que je suis un adolescent et que les adolescents se posent toujours des tas de questions auxquels, même adulte, on ne trouve pas toujours de réponse. Franchement, c’est lourd. Autant que son autre sujet de conversation préféré : l’école. Et moi, j’ai tout ça dans la tête !

Et elle parle de l’avenir, de travailler plus, d’être sérieux, plus sérieux encore, qu’il y va de mon avenir, que c’est important même si je ne m’en rends pas compte maintenant. Il lui arrive même de me punir quand elle estime que « là, c’est vraiment trop ». Je la comprends. Je la comprends toujours. Mais je ne vois pas bien à quoi cela peut servir puisque le fait est que je n’aime pas ce je fais. Du coup, pour éviter ça, de me faire punir, je lui raconte des bobards. Je gagne du temps. La technique n’est pas terrible puisqu’elle ne fait que repousser le moment où je me ferai disputer. Tant pis. C’est un moment de plus que nous passerons ensemble, bien, tous les deux. Je sens bien qu’elle pense que c’est de sa faute. Elle pense toujours que tout est de sa faute. Mais ce n’est pas de sa faute. C’est juste que je n’ai pas envie. Et même si je veux toujours lui faire plaisir, la rendre heureuse, là, je n’ai pas envie. Qu’est-ce que c’est stressant tout ça !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s