A l’intérieur de moi… 6/10

Un jour, les chuchotements ont cessé…

Maman et moi vivons toujours à deux  à la maison. Et, maintenant que je suis plus grand, il m’arrive de passer du temps seul. Je trouve cela génial. D’avoir la maison pour moi tout seul. De prendre mon temps. D’avoir de l’espace.

Après mes devoirs, je peux jouer. Vous vous souvenez ces jeux offerts par mon oncle ? En matière d’aventure, on ne peut pas mieux. Plus le temps passe, moins maman les aime ces jeux. Mais nous avons trouvé un compromis (nous en cherchons presque pour tout) : n’y jouer qu’un moment, pas trop long, de façon à m’ouvrir à autre chose. Pour m’ouvrir à autre chose, il y a un truc génial : les copains.

Je suis désormais le seul à vivre tout seul avec ma maman. Au début, ils trouvaient cela un peu bizarre. Ils me demandaient où était mon papa, s’il avait disparu, s’il était parti, des trucs comme ça. Je leur ai expliqué que l’on se voit mais que nous n’habitons pas dans la même maison. Ils ont commencé à faire d’étranges comparaisons avec leur famille et nous sommes arrivés à une conclusion : c’est qu’elles ont toutes leurs petites bizarreries et qu’aucune ne ressemble vraiment à l’autre. L’aventure donc, je la vis aussi avec mes potes, lorsque l’on va au parc, lorsque l’on fait de la trottinette ensemble. Maman travaille. Elle travaille souvent. Elle travaille beaucoup. Cela ne me dérange pas.

Très tôt, elle m’a expliqué qu’il le fallait, pour que nous ayons la meilleure vie possible. Très tôt, elle m’a expliqué le sens du mot responsabilité. Très tôt, elle m’a dit que, quoique je fasse, il s’agissait d’un choix et que ces choix définissaient la personne que j’étais au moment où je les faisais. Ils définissent aussi la personne que je veux devenir. Du coup, les aventures sont nombreuses mais en général inscrites dans ce cadre-là. Elle travaille beaucoup. Elle sort aussi. Elle a de plus en plus d’amis. Elle passe du temps au téléphone avec eux. Ils vont boire un verre. Ce sont des choses qu’elle a commencé à faire petit à petit. Avec le temps. Il y a encore une chose que le temps nous a apporté : celui de mieux profiter l’un de l’autre. Maman travaille beaucoup. J’ai mes aventures avec mes jeux et avec copains. Mais, quand nous sommes tous les deux, nous prenons le temps de nous raconter des secrets (presque tous), de rigoler, de ne rien dire aussi. Nous prenons le temps d’être ensemble, tous les deux. Un temps que j’aime. Long ou court, cela n’a pas d’importance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s