Coparentalité: comment améliorer la communication ? par Elodie DIOLOGENT 2/2

La « co parentalité » est le nom donné à l’exercice conjoint par les deux parents de l’autorité parentale. La notion d’autorité parentale recouvre l’ensemble des droits et des obligations des parents vis-à-vis de leurs enfants. Elle est toujours exercée dans l’intérêt des enfants. Le principe de coparentalité repose sur le fait qu’un enfant a toujours et dans tous les cas, le droit de conserver une relation équilibrée avec ses deux parents, même s’ils sont séparés ou divorcés, à moins qu’il soit reconnu utile de le séparer d’un ou de ses deux parents.

Couronne - Basquiat

Comment améliorer la communication ?

Cela peut être difficile, surtout si vous éprouvez de vifs sentiments négatifs envers l’autre parent. Si vous le traitez avec respect, il y a cependant plus de chances qu’il vous écoute. Soyez prêt pour de franches discussions. Pour ce faire, voici quelques règles de base.

Préparez-vous

Il arrive que nous soyons inquiets ou stressés. Il devient alors  difficile de se souvenir de tout ce que l’on souhaite exprimer. Si vous voulez parler à l’autre parent de sujets importants, essayez de noter vos idées point par point. Cette pratique peut aussi vous aider à mieux réfléchir aux différents points à débattre.

Ecoutez

Cela semble simple, mais parfois, nous commençons à parler avant même d’avoir écouté ce que l’autre veut dire. Il peut ainsi avoir l’impression de ne pas avoir été entendu, ce qui pourrait être source  de malentendus ou générer de nouveaux conflits. Essayez d’écouter objectivement ce que dit  l’autre parent,  pas ce que vous pensez qu’il va dire. Essayez d’abord d’écouter tout ce que  dit l’autre parent avant :

  • de décider de la façon dont vous allez réagir;

  • de commencer à parler.

Utilisez le « Je »

Vous pouvez faire des phrases en utilisant  « je » pour exprimer vos besoins et vos sentiments. Elles peuvent vous aider à vous concentrer sur votre vision des choses plutôt que  blâmer l’autre parent.

Reformulez

Le fait de reformuler ou de répéter ce que dit l’autre parent peut vous aider à mieux communiquer. Cette pratique démontre par ailleurs que vous êtes à l’écoute. Elle montre que vous avez compris ou que vous essayez de comprendre ce que dit l’autre parent. En reformulant, vous n’exprimerez pas forcément votre accord avec l’autre mais plutôt le fait que vous l’avez réellement entendu.

Concentrez vous sur votre/vos enfant(s)

Une fois que tout le monde a été entendu, que le problème a été cerné, il est important de  travailler à deux à trouver la solution. Les discussions devront alors être axées sur les besoins de vos enfants, sur ce qui est le mieux pour eux.

Comment pouvez-vous satisfaire  leurs besoins?

En restant pratiques et réalistes. Par exemple, lorsqu’il est question du calendrier parental, tenir compte des horaires de travail  et du temps de transport de chacun. Le fait de vous concentrer sur les besoins des enfants vous aidera à détourner l’attention de ce que chaque parent « veut » ou « abandonne ». Au bout du compte, l’arrangement peut être moins commode pour vous. L’ important étant ce qui convient le mieux à votre/vos enfant(s).

Si la communication avec l’autre parent n’est vraiment pas possible, vous pouvez faire appel à un médiateur familial. Il vous aidera à trouver des solutions pérennes et stables pour ce qui reste fondamental: le bien être de votre/vos enfant(s).

Elodie Diologent est médiatrice sociale depuis de nombreuses années.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s