Pleurer d’amour, jamais de chagrin – Episode 3 – L’amour

« J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante. J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter…

Mamans ou papas solo, couples homo : les enfants des « nouvelles » familles se portent bien (selon une étude anglaise)

«  »La qualité des relations interpersonnelles au sein d’une famille est plus importante pour le développement d’un enfant que la structure dans laquelle il grandit. » Une qualité notamment définie à la lumière de l’implication émotionnelle, d’une présence chaleureuse et d’une bonne communication. » Invitée par les organisateurs du 15e Congrès de la Société suisse de psychologie, Susan…

Là-bas, ils appellent cela ‘ohitorisama’…

A bout de débats et de tumultes amoureux, Carrie, dans cet épisode de la série Sex and the City, décide de tenter l’aventure : boire un verre en terrasse, seule, pour se recentrer, pour s’assurer de l’être, centrée. Au Japon, ils appellent cela O-hitori-sama/Ohitorisama, « pour une personne » ou « une personne ». C’est une tendance si bien installée…

Pleurer d’amour, jamais de chagrin – La rencontre (suite et fin)

Avant toi, je ne me rappelle pas beaucoup d’hommes avec lesquels, j’ai véritablement choisi d’être. Ce fut plutôt le contraire. Ils voyaient, venaient, proposaient. Je me laissais porter jusqu’à ce que cela devienne compliqué, jusqu’à ce qu’il devienne flagrant que cela ne fonctionnerait pas. Alors, je m’en allais. Oh, je sais que ce n’est pas…

Ne plus s’effrayer du bruit des murs qui s’effondrent

Les statistiques sont implacables : il y a plus d’hommes sur Terre que de femmes. Et cela change tout. Enfin, si l’on veut. Il n’y a pas si longtemps, un de mes amis m’expliquait la polygamie par le nombre de femmes plus important sur terre. Il s’agit, pour reprendre son argumentation, d’offrir la possibilité à ces…

Pleurer d’amour, jamais de chagrin – Episode 2: La rencontre

J’étais concentrée sur mes objectifs personnels et professionnels, le besoin de passer à autre chose parce que le temps était venu d’accrocher le wagon d’une existence choisie, lorsque tu m’as écrit. J’en étais là, où ma foi, nous passons tous, plus ou moins tôt, plus ou moins longtemps, avec plus ou moins de succès, lorsque…

Ces exceptions qui confirment la règle

Ils s’enflamment les thuriféraires, toutes tendances confondues, prêts à en découdre pour défendre leurs positions comme on défend un territoire envahi, comme on arrache aux mains de l’ennemi les bastions conquis à force de certitudes… Et pourtant, c’est tellement plus simple que cela. Jeanne a 35 ans. Elle a un métier, des ami.e.s, une vie…