Dans Histoire de la femme cannibale, Maryse Condé a ses mots: « la vie d’une femme n’est jamais finie ». Dans ce roman, la vie de son héroïne s’enrichit à mesure qu’elle découvre sa solitude, cet espace nouveau où étendre ses ailes, déployer un avenir jusque là insoupçonné, inenvisagé. La vie d’une femme n’est jamais finie. Voici l’histoire de Carina. Puissance et pouvoir – au coeur de la thématique de la Journée International de la Femme, cette année -s’enracinent dans l’expérience, les transformations: à chacune d’inventer sa mythologie.



Il existe des dizaines de millions de façons d’être femme, d’être belle, d’être fière, autant d’apparences, d’expériences, autant de puissances. Quelle qu’en soit l’origine cependant, quand elle est là, la puissance, quand la beauté est là, elle est éblouissante.

Pour coller à la thématique de la Journée internationale des Droits des femmes, cette année – Puissance et femmes de pouvoir en temps de Covid 19 – CAPITAINEs a choisi pour modèles les Amazones. Près d’une femme sur neuf est concernée par le cancer du sein. Un peu moins de la moitié pourrait être confrontée à la solution mastectomie, l’ablation d’un/des sein.s. Une reconstruction mammaire peut être envisagée, de façon immédiate ou différée (1). Seule une femme sur quatre y a recours (2). On les appelle les autres, les Amazones. Portraits croisés de Guerrières.

Puissante. Injonction ? Envie ? Besoin ? Puissante est le nom de la marque fondée par Marie Comacle. Avant d’être une affaire de plaisirs, ses jouets sont une question de bien-être. L’écrire, c’est réaffirmer les évolutions en cours. Les paroles se libérent. Les envies, les désirs, les besoins propres s’expriment. Tant mieux si le bruit dérange.

Son genre ? Travailler jusqu’à n’en plus pouvoir, jusqu’à s’écrouler, éreintée. Être elle-même, même si cela ne correspond à rien de ce qui semble établi. Qu’importe. Ritsuko, artiste, créatrice de contenus sur son pays d’origine, le Japon, est l’amie d’une amie. Nous nous sommes rencontrées, il y a longtemps sans avoir pu prendre le temps d’échanger. Discrétion – partagée – oblige. Il y a quelques jours, nous l’avons pris, le temps. Voilà, en substance, ce que nous nous sommes dit.